• LES TABLEAUX S' ÉCOUTENT

    Les jeudi 22 et 29 décembre de 15h à 16h (tarif incluant l'entrée : 6 €)

    Une visite découverte autour de cinq tableaux des collections du musée associès à cinq morceaux musicaux. un moment convivial prolongé par un thé de noël.

     

     

               thé de noël

  •      LITHOGRAPHIES de GUY BARDONE - RENE GENIS

          grande présentation et vente des nouvelles lithographies

             La vente de Noël de lithographie a eu un grand succès.

    Celle-ci se poursuit en 2017 pour les lithographies n'ayant pas encore trouvé preneur.

    affiche lithographies          Présentation des lithographies originales signées et numérotées de Guy Bardone et René Genis. Divers formats seront présentés avec des prix de vente exceptionnels démarrant à partir de 50 euros (5 % de réduction additionnelle pour les titulaires de la carte d'abonnement du Musée).

     

     

    cliquez ici pour visualiser l'inventaire des lithographies en vente

     

  • conférence - Autour de l'exposition avec Pierre Basset

    Le jeudi 17 novembre à 18h15 au musée de l'Abbaye - Donation Guy Bardone - René Genis

    Autour de l'exposition, en lien avec :

    Rebeyrolle et la jeune peinture - Héritage de Courbet

    Exposition temporaire présentée au Musée jusqu'au 31 décembre 2016.

     

    conférence le jeudi 17 novembre à 18h15 au musée de l'abbaye.

    poisson 2001 Rebeyrolle

    Rebeyrolle et la Jeune peinture

    conférence de Pierre Basset, collectionneur, auteur du livre " les insoumis de l'art moderne. La Jeune Peinture Paris 1948 - 1958 "

    Pierre Basset, spécialiste de la Jeune Peinture est commissaire de l'exposition actuelle du musée Mendjisky à Paris :

    Les insoumis de l'art moderne

    Une proposition de l'Association des Amis du Musée de l'Abbaye

  • Conférence - L'art et Les Mots

    conférence de l'Université ouverte le lundi 24 octobre 2016 à 18h30

    Comment les mots ont été utilisés dans l'art moderne, depuis l'impressionisme jusqu'aux oeuvres contemporaines

    Par Valérie Pugin

    Une proposition de l'Université Ouverte.

  • Pérégrinations Poétiques - Heidi s'invite au Musée

    Dimanche 9 octobre 2016 de 10h à 12h - évènement gratuit

    Avec la revue suisse VICEVERSA. Comment revisiter le personnage mythique d'Heidi et la représentation du paysage de montagne ( vidéo, photographies, dessins..).

    affiche pérérigrinations poétiques 2016

    Rencontre avec les artistes Camille Scherrer, alexandre Loye, Janice Wimmer, Rémi Régazzoni

    En partenariat avec Saute-Frontière, Maison de la poésie transjurassienne

  • Les journées européennes du Patrimoine 2016

    Samedi 17 septembre 2016

    ateliers animés par Agan Kroichvili sur le thème de l'empreinte et de la gravure.

    atelier à 14h30

    atelier à 16h30

    Affiche des journées européennes du Patrimoine

    Dimanche 18 septembre 2016 à 15h

    "Ce qui reste d'humanité"

    Rencontre avec Agnan Kroichvili, archéologue, dessinateur, inventeur, récupérateur,...

    www.agnan-kroichvili.com

    lesamisdagnan.perso.sfr.fr

    sur logo facebook page : Au siècle le siècle

    Agnan Kroichvili (né en 1961)

     

    Né à Châlon en 1961, Agnan Kroichvili peint des fables qui content sa liturgie personnelle. Il fait partie de ces artistes, attachants, qui ont imposé leur écriture à travers le dessin et la peinture. Son écriture est reconnaissable aux personnages qui semblent échappés d'un grimoire, ainsi qu'aux caligraphies minutieuses, pattes de mouche courant sur la toile pour l'enserrer dans une sorte de maillage graphique.

    L'exposition "Ce qui reste d'humanité" recouvre les 20 ans du parcours de petits bonhommes nés de papier froissés, chiffonnés, imbibés d'un trop plein d'encre renversé puis essuyé. Ces petits personnages involontairement associés au Moyen-Age et enchâssés dans leurs panneaux définitifs prennent place dans la coursive et le grand cloître du sous-sol archéologique, le temps d'un voyage spirituel. Tout comme les moines de Josette Coras (* voir plus bas ), les personnages d'Agan Kroichvili marquent inconsciemment l'empreinte de la pierre et du passé au coeur de l'ancienne abbaye de Saint-Claude.

    Le travail d'Agan Kroichvili puise son inspiration entre Moissac, Cluny, Dijon, Beaume les messieurs, Strasbourg, et actuellement le prieuré Saint Cosme à Tours. Ces lieux témoignent depuis plusieurs années du travail graphique de l'artiste, dans leur dimension historique et expressive, à travers notamment les empreintes de dalles funéraires. Il y a, bien au-delà des courants et des modes, des peintres qui, sans cesse recherchent les traces de l'origine de l'homme...Agnan Kroichvili est indiscutablement de ceux-là.

     

    Josette Coras (1926-2008)

     

    Josette Coras était une figure du paysage artistique franc-comtois. Peintre, graveur, pédagogue, elle a insufflé vie et rayonnement à l'Abbaye de Baume-les-Messieurs pendant un demi-siècle. Née à Montain, josette Coras part à Paris dès 1942, et durant l'après guerre, côtoie les artistes de Montparnasse tout en poursuivant son apprentissage à l'atelier de la Grande Chaumière puis à l'École Estienne ou elle est formée à la rigueur de la gravure. À partir de 1949, elle séjourne aussi au Maroc. Émerveillée par cette Afrique du Nord, elle dessine beaucoup et obtient les années suivantes des résidences à Fes, Safi et Rabat.

    Dès le début des années 50, elle choisit de revenir s'installer dan le Jura et achète sa maison dans l'abbaye de Baume-les-Messieurs. Elle réalise au cours de cette période de nombreux tableaux en papiers découpés puis déchirés et organise dès 1952 les premières expositions chez elle de peinture et de céramique avec Anceau, Charigny, Bichet, Gaubert, mais aussi Bardone et Mayet. Femme sensible, exigeante, d'une grande jeunesse d'esprit, Josette garde aussi le souci de transmettre et partager. Pendant une vingtaine d'années, elle anime des ateliers d'arts plastiques à Lons-le-Saunier et accueille à Baume des activités multiples. Josette Coras s'est éteinte le 2 mars 2008.

    Le conseil Départemental du Jura a acquis la série des moines, composée de treize figures en bois. Ces treize personnages remémorent les premiers moines partis de Baume-les-Messieurs et de Grigny sur Suran, pour fonder l'abbaye de Cluny au Moyen-Age. A travers ces sculptures Josette Coras y apporte l'élan de la marche et du devenir de l'homme médiéval. L'ensemble se distingue à travers la grâce et la singularité de ces figures taillées dans le bois, rappelant par cette matière la tradition vivante et renouvelée de l'expression jurassienne.

  • Les Nocturnes d'été du Musée de l'Abbaye - août 2016

    le jeudi 11 août 2016 à 19 h

  • Les Nocturnes d'été du Musée de l'Abbaye - juillet 2016

     

    Le 21 juillet 2016

     

     

     

     

    affiche de la nocturne du musée

     Agathe Hoffalt

    Passionnée de Grande Musique depuis toujours, son instrument de prédilection est la Harpe. Après avoir obtenu un Premier Prix en musique de chambre et formation musicale et une Médaille d’Or au Conservatoire National de Nancy, elle obtient le prix de perfectionnement à Reims. S’ensuit la validation d’une Maîtrise de Musicologie à Lyon. Parallèlement à la pratique de la Grande Harpe et de la Harpe Celtique, elle se passionne également pour le Chant Choral et elle reçoit son DEM de Chef de Choeur au Conservatoire de Besançon en 1999. Titulaire d’un diplôme d’état discipline Harpe, elle enseigne la pratique de cet instrument magique et mélodieux aux conservatoires de Lons-le-Saunier (Jura) et d’Oyonnax (Ain). Elle joue également de la Harpe au sein de l’Orchestre Symphonique de Saint-Claude et de l’Ensemble Vocal et Instrumental de l’Ain.

     

     

     

     

  • Soirée cinéma-concert dans le cadre du centenaire de la naissance d'Henri Dutillieux (1916-2013)

    Le jeudi 9 juin 2016

    A 19h au cinéma de la Maison du Peuple :

    Le caravage de philippe de Béthune (2008) film de et présenté par Michel Van Zèle

    A 21h au Musée de l'Abbaye dans la salle paysages : 

    Christine Plubeau-Mazeaud, viole de Gambe, Philippe Hersant - Tobias Hume

  • Journées Nationales de l'Archéologie 2016

    Les 17,18 & 19 juin 2016

    La 7e édition des Journées nationales de l'archéologie aura lieu les 17, 18 et 19 juin 2016.

    Que vous soyez passionnés d’histoire ou simples curieux, familles, scolaires ou étudiants, venez découvrir les coulisses du patrimoine et de la recherche archéologique !

     

     

  • Exposition Benoît Huot - Été 2016

    Du samedi 21 mai au mercredi 31 août 2016

     

    Benoit Huot est diplômé de l'Ecole des Beaux-Arts de Besançon. Il vit et travaille en Franche-Comté. Il rejoint la galerie Eva Hober à Paris en 2013, à la suite d'une exposition personnelle à La Maison rouge - Fondation Antoine de Galbert à Paris (Au-dessous du seuil - 2012). Quelques mois plus tard, le Musée des Beaux-Arts de Belfort accueille Bêtes et dieux, cortèges sacrés, nouvelle exposition personnelle de l'artiste. Benoit Huot a participé à plusieurs expositions collectives, notamment, Anim@Animal à l'Abbaye Royale de Saint-Riquier, Bêtes d'Expo au Musée des Beaux-Arts de Besançon, et Hey III au Musée de la Halle Saint-Pierre à Paris. À la galerie Eva Hober, il a participé à une exposition collective (Winter Group Show - 2012) et montré son travail à l'occasion de deux expositions personnelles (Transhumances - 2013 et Culte - 2015).

    La présence des trois sculptures de Benoît Huot dans différents espaces du musée est le continuum d’un projet réalisé dans le cadre de la Nuit des musées avec des scolaires au sein du dispositif « La classe, l’œuvre ». À partir de L’homme qui marche d’Auguste Rodin, œuvre installée dans le jardin du musée, les étudiants se sont interrogés sur les représentations de l’homme au XXIème siècle. Benoît Huot les a engagés sur une réflexion portant sur les migrants. S’en est suivie, une installation d’un peuple résistant et marchant créée à partir de mannequins présentés sur le parvis du musée.

    sculpture Benoit Huot sang noir, 2015

    En écho à ce workshop, la démarche singulière et forte de l’artiste se devait d’être exposée au public. Les sculptures – totems installés dans les deux coursives des premier et second étages du musée opèrent une rupture avec les peintures de la collection permanente présentées dans les salles, tout en revisitant l’histoire de la statuaire. La fascination de l’artiste pour le passage (La porte, 1993) dans un autre état partagé par tous, et ce dès notre venue au monde, la mort, l’amène à considérer l’art comme un moyen de matérialiser cette pensée. À l’instar d’une vision chamanique, ce passage n’est pas perçu de manière tragique, mais bien comme un accompagnement qui peut, pour certaines cultures, s’apparenter à une cérémonie festive. Comme le décrit Mériam Korichi : « Dans l'espace, ces titans argileux, anthropomorphes, aux pattes de mammifères ongulés fabuleux, sont dressés et hérissés de férules païennes, d'amulettes et de figures totémiques ». Les riches parures, étoffes recyclées par l’artiste, mêlent des références au folklore, au sacré, voir au sacrifice, nous entrainant à la lisière entre le réel et le factice. Calaca est le nom familier attribué à un crâne ou squelette principalement utilisé pour la décoration pendant la mexicaine Day of the Dead festival. La sculpture placée au fond du grand cloître dans le sous-sol archéologique trouve sa place dans cette galerie dans laquelle les moines bénédictins processionnaient et psalmodiaient. Incantation renvoie ainsi à une pratique millénaire, que l’étrangeté des sculptures de Benoît Huot, ravive dans notre inconscient collectif.

    incantation, Benoit Huotincantation, 2015

    calaca, 2015 Benoit HuotCalaca, 2015

     

  • La Nuit Européenne des Musées 2016

    Le samedi 21 mai 2016

    FRAGMENTS : une proposition chorégraphique sur mesure de la compagnie Pièces Détachées.

    3 parcours mêlant les corps, les voix, la guitare électrique, à 18h, 20h et 22h

    Danse, installation sonore, vidéo, avec les artistes :

    Caroline Grosjean (chorégraphe)

    Magali Albespy (interprète)

    Rémi Aurine Belloc (guitare éléctrique)

    La compagnie Pièces détachées sera également en résidence à La fraternelle.

     

    "La classe, l'oeuvre"

    L’HOMME QUI MARCHE…

     

    En partenariat avec La fraternelle, dans le cadre du Contrat territorial de développement culturel et d’éducation artistique et culturelle, et avec le Festival IDÉKLIC (Moirans-en-Montagne).

    Caroline Grosjean, chorégraphe,

    Benoit Huot, artiste,

    La Cité scolaire du Pré Saint-Sauveur de Saint-Claude 

    Elsa Monteiro, ses élèves de seconde et Agnès Larsonneur

    Isabelle Vincent et ses élèves de la classe allophone

    Le Lycée Pierre Vernotte de Moirans-en-Montagne

    Christophe Leprest et ses étudiants de MAN MA

     

    RESTITUTION

    - Samedi 21 mai à 16h et en continu de 14h00 à 00h00 (entrée libre)

    - Vendredi 20 mai à 15h

     

    Comment représenter un homme qui marche au XXIème siècle ?

    En référence à l’œuvre d'Auguste Rodin présentée dans le jardin du musée : L’Homme qui marche, 1900.

    Pour Benoît Huot, cette figure, non pas seule mais en communauté, est celle du migrant. Les élèves ont répondu en leur donnant une identité, une réflexion ayant été menée avec leurs professeurs sur les questions du déracinement, de l’exil, de la migration, des périls…

    Des élèves de seconde et de la classe allophone de la Cité scolaire du Pré Saint-Sauveur ont participé à une semaine de création avec Caroline Grosjean (chorégraphe) et Benoit Huot (artiste), autour de la réflexion suivante : « L’homme qui marche » au XXIe siècle est le migrant. Avec Benoit Huot, les élèves ont créé une installation, une déambulation de personnages : des migrants, ayant chacun leur propre identité et histoire.

    La réflexion et la proposition chorégraphiques menées avec Caroline Grosjean permettront d’investir cette installation et d’entrer en résonance avec cette déambulation.

    Les étudiants en MAN MA du Lycée Pierre Vernotte, accompagnés de Caroline Grosjean, ont réfléchi à la question de la "marche" dans le quotidien et le monde contemporain. Ils présenteront des performances individuelles et collectives, des vidéos, objets, installations scénographiques.

    http://goo.gl/mtML3S

     

    Exposition de Benoit Huot

    Diplômé de l'Ecole des Beaux-Arts de Besançon, Benoit Huot vit et travaille en Franche-Comté.

    L’artiste s'inspire des imageries rituelles célébrant la mort comme passage. Il modèle, peint, repeint, recouvre, donnant naissance à des titans argileux, anthropomorphe.

    http://benoithuot.fr/

     

    affiche de la nuit des musées

  • En avant-première de la Nuit européenne des musées

     

    Ciné-rencontre sur une proposition de l’artiste Benoit Huot

    Cinéma de la Maison du peuple

    jeudi 19 mai 2016 à 20h // Entrée libre

    VOYAGE AU PAYS DE BENOIT – 2008 – 24 mn

    INTRA MUROS MOUVEMENTS – 2004 – 26 mn

    Ce film a été réalisé à partir de l’atelier de danse improvisée mené pendant quatre ans à la maison d’arrêt de Besançon par le danseur et chorégraphe Franck Esnée.

    En présence du réalisateur François ROYET et de Benoit HUOT

    http://goo.gl/fo2ldQ

     

  • Week-end Musées Télérama

    Samedi 19 mars et dimanche 20 mars 2016

    En association avec le magazine Télérama, le musée vous propose le samedi 19 mars à 17h une rencontre avec l'artiste Jacques Petit : "une vie d'artiste" (ouvert à tous)

    Il vous sera également proposé une visite guidée de l'exposition Mayet - Petit le dimanche 20 mars à 15h 

  • Le printemps des poètes 2016 

     

    Vendredi 11 et samedi 12 mars 2016

     

    NOUVELLE ÉDITION DU PRINTEMPS DES POÈTES DU 5 AU 20 MARS 2016 - Peupler la langue française

    Les 11 et 12 mars à Saint-Claude : journée de lancement de la 21e Semaine de la langue française et de la francophonie «Dis-moi dix mots ».