Musée de l'Abbaye - donations Guy Bardone - René Genis - Présentation du site archéologique


Le musée de l’abbaye présente un sous-sol abritant les plus importants vestiges archéologiques de l’abbaye de Saint-Claude connus à ce jour, dans le bâtiment de l’ancien palais abbatial (XVe - XVIIIe siècle) restauré.

Durant près de 1300 ans, de la fin de l’Antiquité à la veille de la Révolution, un prestigieux monastère, connu sous le nom de Condat, puis de Saint-Oyend-de-Joux et enfin de Saint-Claude, s’est développé en lieu et place de l’actuel musée. Il en subsiste les vestiges archéologiques aujourd’hui présentés au musée de l’Abbaye: la chapelle Notre-Dame-des-Morts et son vestibule (XIIe siècle), le grand cloître (XIe siècle - une galerie couverte unique en son genre), la chapelle Claude Venet et ses peintures murales du XVe siècle, ainsi que des caves abritant un alignement de tombes maçonnées.

Ce site monastique dévoile également l’histoire des «monastères jurassiens», parmi lesquels Saint-Claude figure comme l’un des plus anciens de France.

L’espace archéologique du musée présente des vestiges découverts en 1994, et étudiés lors de plusieurs campagnes de fouilles entre 1998 et 2003. L’opération a permis une fouille complète du site, mais également une étude archéologique détaillée des élévations. Les recherches ont été suivies d’un important chantier de restauration et d’aménagement d’un parcours de visite en 2006-2007, sous la conduite de Paul Barnoud, architecte en chef des monuments historiques.

Cet ensemble exceptionnel met en lumière une parcelle de l’abbaye de Saint-Claude, formée de chapelles et d’espaces funéraires distribués autour d’une longue galerie de circulation. Ces édifices constituent avec la cathédrale actuelle, ancienne abbatiale Saint-Pierre Saint-Paul et Saint-André, les principaux bâtiments du monastère encore conservés.

Musée de l'Abbaye Saint-ClaudeVestibule de la chapelle Notre-Dame-des-Morts, première moitié du XIIe siècle